Home Page | Site Map | Partners | Treatment centers | About Us | Contact | Blog | My story  
 
 
 
 
La dépendance d'alcool

= Information générale =
  ^Set language^     alcoolism.org» alcoolism-fr» la phase critique     Sub MENU  




Une vainqueur

Anne Mangeot et son livre

La phase critique

Cette phase se caractérise par les symptômes suivants:

  • La perdue du contrôle

  • La perdue du contrôle sur la quantité d'alcool consommée peut être déclanchée par une quantité inoffensive d'alcool, même seulement par l'impression de l'avait consommé.
    Le moment dans lequel dans l'organisme il arrive une quantité petite d'alcool, il apparaît un désir fort, ressenti par le buveur organiquement, de consommer de plus. Ce désir a une détermination courant dominant psychique.
    Le désir impérieux persiste jusqu'à ce que le buveur est soit trop ivre pour en consommer, soit trop malade pour supporter encore l'alcool.
    Après s'avoir réveillé de l'ivresse, l'excès suivant ne doit pas avoir lieu à cause d'un désir physique ou psychique fort, de règle en étant une occasion habituelle qui induit la consommation suivante.
    La perdue du contrôle se manifeste pratiquement seulement après que l'individu a commencé de consommer de l'alcool, mais il a encore la liberté de décider si à une certaine occasion il commence à boire ou non, en étant ainsi capable de s'imposer volontairement des périodes d'abstinence.

  • Des essais de justification du mode de boire

  • Les buveurs commencent à justifier le comportement. Il apparaît "les alibis" archiconnues des alcooliques, parmi lesquelles ils essaient de se convaincre tous seuls, mais les autres aussi qu'en fait ils n'ont pas perdu le contrôle, qu'ils ont des bonnes raisons pour boire, que s'il n'existait pas ces raisons, ils pourraient n'importe quand renoncer de boire. Par cette auto illusion ils tranquillisent leur conscience pour pouvoir continuer la consommation.

  • Les problèmes sociaux

  • Celui-ci est le commencement d'un "système entier des explications", qui surprend progressivement les plans de son existence. Ce système l'aide de résister aux pressions provoquées par la perdue du contrôle. Dorénavant le mode abusive de consommer des boissons alcooliques ne peut plus être passé de vue. Les parents, la femme, les amis et les supérieurs commencent à le gronder et à l'avertir. Le dépendant la rocade le plus possible, il boit plus souvent à la maison ou dans des locales où il n'est pas si connu.

  • Affichage d'une assurance du sien exagérée

  • En dépit de toutes les "explications" se produit une perdue importante du respect du sien. Dans un essai de compensation, le dépendant d'alcool essaye d'afficher en extérieur une assurance du sien exagérée. Par des certains dépenses extravagantes et des affirmations avec une attitude grandiose il veut se convaincre seul qu'il n'est pas arrivé si mal comme il parait quelque fois.

  • Le comportement agressif

  • Les explications conduisent normalement à la conviction que la faute n'est pas la sienne, mais des autres. Celle-ci le conduit à une auto isolation sociale progressive. Le premier signe de cette attitude est un comportement agressif hors du commun.

  • Des remords permanents

  • Par le comportement décrit il apparaît des sentiments de culpabilité. Maintenant les remords deviennent un accompagnant permanent. Par l'état de tension crée il apparaît encore une raison de chercher l'aisément dans la boisson, en entrant dans un cercle vicieux.

  • Des périodes d'abstinence

  • À cause des pressions du part de l'environnement social, le dépendant d'alcool s'impose des périodes plus courtes ou plus longues d'abstinence totale. Le plus souvent il échoue, le plus désespéré ou résigné il devient, ne pouvant pas se rendre compte où il se trompe.

  • Le change du mode de consommer de l'alcool

  • Les échoues avec les périodes d'abstinence se terminent, déterminent l'alcoolique d'essayer de trouver des autres raisons de contrôler sa consommation d'alcool. En croyant que les difficultés qu'il a proviennent de la cause du mode de boire, il fige certaines règles: de ne boire pas avant une certaine heure, de ne boire pas que dans des certains lieus et dans des certaines circonstances, de ne boire pas que des certaines marques et quantités des boissons alcooliques figées par lui en préalable, etc. Il ne réussit pas de respecter ces règles pour longtemps.

  • Le comportement hostile et l'isolation

  • Beaucoup de fois les autres contribuent par inconscience à des récidives, en croyant que "seulement une verre ne peut pas lui faire du mal". En sentant leur ignorance, le dépendant devient encore plus hostile, il abandonne les vieux amis, il s'isole socialement.

  • L'abandon du lieu de travail

  • Certains amis commencent à leur tour à l'éviter, il perd le travail à cause des problèmes liés à l'abus d'alcool, mais souvent le dépendant d'alcool prend l'initiative et résigne "préventivement".

  • La perdue de l'intérêt - l'auto compassion prononcée

  • L'isolation devient de plus en plus grande, toutes les préoccupations en se concentrant sur l'alcool. Il pense plus comment une certaine activité peut lui affecter le mode de consommation d'alcool que penser comment la consommation d'alcool pourrait lui affecter le travail. Il suivit la perdue de l'intérêt pour plus de choses et la dépréciation des relations interhumaines. En même temps il apparaît des sentiments forts d'auto compassion.

  • L'évasion imaginaire ou réelle

  • Le dépendant ne peut pas fuir du sien, en arrivant souvent, dans sa tendance de s'esquiver, aux rêves aux yeux ouverts ou même à l'échange de l'environnement - "l'évasion géographique".

  • L'altération des relations de famille

  • Souvent, la femme et les enfants ou des autres membres de famille, par peur ou par honte, ils se retirent de la vie sociale, des autres fois, au contraire, ils s'impliquent dans des activités diverses avec le but de sortir de l'environnement familial. On arrive souvent à des séparations, déshéritements, des reniements interprétés par celui en cause comme malice du part des autres.

  • L'assurance avec des provisions d'alcool

  • Les préoccupations étant concentrées sur l'alcool, celui dépendant a soin de s'assurer une provision suffisante, un petit entrepôt de boisson souvent caché.

  • Le manque d'entretien d'alimentation

  • La consommation abusive d'alcool - qui a un contenu calorique élevé - mène au manque d'entretien d'une alimentation correspondante, ce qui a comme conséquence un effet encore plus fort sur l'organisme.

  • L'hospitalisation

  • L'affectation des divers organes - par exemple : cerveau et nerves périphériques, foie, estomac, appareil cardio-vasculaire - par l'effet toxique de l'alcool mène aux des souffrances qui ont besoin d'un traitement de spécialité. L'hospitalisation est souvent sollicitée par des différentes affections secondaires et pas pour la dépendance d'alcool, qui en effet les a générés.

  • La baisse de l'appétit sexuel

  • L'une des plus fréquentes conséquences avec une détermination psychique et organique aussi de l'abus d'alcool chez l'homme est la baisse de l'appétit sexuel. En même temps il monte l'hostilité vers la femme, celle-ci en refusant plus souvent les avances faites par le partenaire en état d'ébriété, celle-ci en étant suspectée comme ayant des relations extra matrimoniales. Dans ce contexte, il apparaît un vrai délire de jalousie, la bien connue jalousie alcoolique.

  • La consommation matinale d'alcool

  • Dans cette période, les remords, le mécontentement, la confrontation entre les obligations et le désir de consommer de l'alcool, la perdue du respect du sien, les incertitudes mais les attitudes erronées de ceux qui l'entourent ont apporté dans un état bouleversante le dépendant d'alcool, de sorte qu'il ne peut pas commencer la journée sans se "calmer" immédiatement après il se réveille - ou même avant - avec de l'alcool. Si dans le passé la consommation matinale d'alcool était un phénomène occasionnel, il devient maintenant régulier.


      »  La consommation d'alcool
      »  L'alcool
      »  L'alcoolémie
      »  L'abus d'alcool
      »  L'ivresse
      »  La dépendance
      »  L'alcoolisme
      »  L'alcoolisme - maladie
      »  La causalité d'alcoolisme
      »  L'évolution de l'alcoolisme
      »  La perdue du contrôle
      »  Les effets d'alcool
      »  La co-dépendance
      »  Le traitement d'alcoolisme
      »  Éviter la consommation


    Articles




    Videos

      CONTACT  

    Yahoo Messenger

    Skype
    My status

      online  

            Cautati & Tineti legatura & Distrati-va & Sprijiniti-ne = DESCARCATI BARA NOASTRA DE UTILITATI =        
      By LucasWebNet     copyright © 2009 alcoolism.org        
    Home Page | Site Map | Partners | Treatment centers | About Us | Contact | Blog | My story
    Articles | Videos | Tests | Advertise on alcoolism.org | Suport Us
    Share
    eXTReMe Tracker

    -